Actuellement Projets Archives


Edition du carnet de croquis : Liege des Urban sketchers.

Du 26-11-2015 au 26-11-2016

Ils étaient treize Urban Sketchers.


Pendant quatre jours, ils ont dessiné Liège... en vrac.
Des quais de la Meuse aux coteaux de la Citadelle, de la place Cathédrale aux impasses de Hors-Château, de la Cité administrative à la Salle académique, de la Casa Ponton au Randaxhe, du Marché aux Puces aux maisons Art-Nouveau...
Venus d’Espagne ou d’ltalie, de Flandre ou des Pays-Bas, de France ou d’Allemagne, ils ont découvert Liège et ont fixé par le dessin le regard qu’ils ont porté sur la ville.


Le mouvement des “Urban Sketchers” est né sur la toile à partir des U.S.A.
ll regroupe aujourd’hui dans le monde entier des milliers de dessinateurs urbains.
Son initiateur, Gabi CAMPANARIO, est un journaliste espagnol vivant à Seattle. En 2008, il a contacté dans le monde une centaine de dessinateurs du quotidien et leur a proposé de former le noyau de départ d’un groupe auquel il a donné le nom d’Urban Sketchers.
Leur objectif premier est de construire ensemble une image du monde en partageant sur la toile des dessins pris sur le vif.


Gerard Michel, liégeois et architecte, est I’un des cent dessinateurs du groupe fondateur.
Sur sa proposition, la Société libre d’Émulation a invité, en septembre 2014, douze “croqueurs urbains”, douze amis, munis chacun d’un carnet-accordéon de cinq mètres de long.
Soixante mètres de dessins... qui ont été exposés pendant trois semaines au Théâtre de Liège.
Ils forment la matière première du livre que publient aujourd’hui les éditions “Utile Dulci” de notre Société.

Liège des Urban Sketchers :
Un ouvrage cartonné, de 200 pages, au format original des dessins (18 x 20 cm), imprimé à Liege, chez Raymond Vervinkt & fils.
Treize auteurs, plus de 150 dessins en quadrichromie.
L’ouvrage sera en vente en librairie et chez I’éditeur au prix de 29€.