Actuellement Projets Archives


CYCLE DE CONFERENCES ARCHITECTURE & CULTURE / CONFERENCE SERIES ARCHITECTURE & CULTURE #13 : DIETRICH UNTERTRIFALLER ARCHITEKTEN (AT) : RURAL URBANISM

Du 28-11-2016 au 28-11-2016

La Faculté d’Architecture de l’ULg et la Société libre d’Émulation ont le plaisir d’accueillir Much Untertrifaller du bureau autrichien DIETRICH UNTERTRIFALLER ARCHITEKTEN pour une intervention (en anglais) intitulée Rural Urbanism.

Le Vorarlberg, province la plus occidentale d'Autriche, est aujourd’hui le lieu d’une architecture de recherche, conjuguant affirmation régionale et esthétique contemporaine, technologie et écologie, habitat et industrie.
Le paradoxe de “l’école du Vorarlberg” est qu’elle veut résoudre des problèmes contemporains - urbanisation rapide, industrialisation des procédés de constructions - sans abandonner la culture et les savoirs de l’architecture traditionnelle : le bois et ses métiers, l’amour de la maison et une vie sociale villageoise.
Helmut Dietrich et Much Untertrifaller, qui ont fondé leur cabinet en 1994, font partie de cette école. Au cours des vingt dernières années, ils ont mis en pratique les thèmes académiques “bois, design et durabilité”, remportant une série de concours prestigieux et construisant un portfolio architectural diversifié allant de maisons unifamiliales en passant par des lotissements, jusqu’aux commandes culturelles comme des musées ou le Festspielhaus de Bregenz (AT). En 2016, ils ont remporté le Prix National d'Architecture en Autriche et ont fondé une nouvelle agence à Paris.

Cette conférence a lieu dans le cadre de l’exposition Getting Things Done – Evolution of the built environment in Vorarlberg qui sera montrée du 23 novembre au 21 décembre à la Faculté d’Architecture de l’ULg, Bd de la Constitution 41, 4020 Liège
www.gettingthingsdone.or.at, www.archi.ulg.ac.be,


The Faculty of Architecture of Liège University and the association Société libre d'Émulation, are honoured to welcome Much Untertrifaller of the Austrian office DIETRICH UNTERTRIFALLER ARCHITEKTEN to talk about their practice in a lecture called Rural Urbanism.

Vorarlberg, Austria’s most western province, is nowadays considered as a region of architectural research, combining regional and contemporary aesthetics, technology and ecology, habitat and industry.
The paradox of the “Vorarlberg school” is that it aims to solve the actual problems - rapid urbanization, industrialization of the building process - without abandoning the culture and knowledge of the traditional architecture of Vorarlberg: wood and its craftsmanship, love of the home, and the life in the village.
Helmut Dietrich and Much Untertrifaller, who founded their practice in 1994, are part of this “school”. Over the past twenty years they put the academic focus of “Timber, design and sustainability” into practice for which they have won a number of prestigious competitions, assembling a versatile architecture portfolio, which runs from single-family homes, to housing estates, a museum and the Festspielhaus in Bregenz (AT). In 2016, they won the National Prize for Architecture in Austria and founded a new office in Paris.

This conference takes place in the frame of the exhibition Getting Things Done – Evolution of the built environment in Vorarlberg shown from Novembre 23 till December 21 in the Faculty of Architecture of the ULg, Bd de la Constitution 41, 4020 Liège
www.gettingthingsdone.or.at, www.archi.ulg.ac.be
,

Info :
Avec le soutien de/ with the support of : Austrian Kulturforum Brussels, Province de Liège, Ville de Liège, Théâtre de Liège.
Quand/ When : 28.11.2016
Où/ Where : Théâtre de Liège (Salle de la Grande Main), Place du 20-Août 16, 4000 Liège, Belgique/Belgium.
Langue/ language : anglais/ english.
Tickets : 10€ ; étudiants/ students : 5€, membres de la faculté et de la SLE/ faculty and SLE members : 5€, Article 27 : 1€25; paiements le/ payments on 28.11.2016 (cash only).
Début/ start : 20:00. Portes/ doors : 19:30.

Réservation / Booking :

Les réservations sont clôturées mais il reste des places disponibles / booking is closed but seats are still available.



Edition du carnet de croquis : Liege des Urban sketchers.

Du 26-11-2015 au 26-11-2016

Ils étaient treize Urban Sketchers.


Pendant quatre jours, ils ont dessiné Liège... en vrac.
Des quais de la Meuse aux coteaux de la Citadelle, de la place Cathédrale aux impasses de Hors-Château, de la Cité administrative à la Salle académique, de la Casa Ponton au Randaxhe, du Marché aux Puces aux maisons Art-Nouveau...
Venus d’Espagne ou d’ltalie, de Flandre ou des Pays-Bas, de France ou d’Allemagne, ils ont découvert Liège et ont fixé par le dessin le regard qu’ils ont porté sur la ville.


Le mouvement des “Urban Sketchers” est né sur la toile à partir des U.S.A.
ll regroupe aujourd’hui dans le monde entier des milliers de dessinateurs urbains.
Son initiateur, Gabi CAMPANARIO, est un journaliste espagnol vivant à Seattle. En 2008, il a contacté dans le monde une centaine de dessinateurs du quotidien et leur a proposé de former le noyau de départ d’un groupe auquel il a donné le nom d’Urban Sketchers.
Leur objectif premier est de construire ensemble une image du monde en partageant sur la toile des dessins pris sur le vif.


Gerard Michel, liégeois et architecte, est I’un des cent dessinateurs du groupe fondateur.
Sur sa proposition, la Société libre d’Émulation a invité, en septembre 2014, douze “croqueurs urbains”, douze amis, munis chacun d’un carnet-accordéon de cinq mètres de long.
Soixante mètres de dessins... qui ont été exposés pendant trois semaines au Théâtre de Liège.
Ils forment la matière première du livre que publient aujourd’hui les éditions “Utile Dulci” de notre Société.

Liège des Urban Sketchers :
Un ouvrage cartonné, de 200 pages, au format original des dessins (18 x 20 cm), imprimé à Liege, chez Raymond Vervinkt & fils.
Treize auteurs, plus de 150 dessins en quadrichromie.
L’ouvrage sera en vente en librairie et chez I’éditeur au prix de 29€.