Actuellement Projets Archives


RECOLTE :TRAVAUX D'ETUDIANTS DE L'ECOLE SUPERIEURE DES ARTS DE LA VILLE DE LIEGE ET DE LEURS PROFESSEURS DE PHOTOGRAPHIE, JEAN-MICHEL SARLET ET THOMAS CHABLE.

Du 03-05-2017 au 03-06-2017

Récolte, tel est le titre donné à cette exposition qui se présente comme une nouvelle proposition dans le paysage artistique liégeois. Il s'agit d'une sélection de photographies réalisées récemment par des étudiants des cours de photographie donnés à l'Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège, ci-devant Académie royale des Beaux-Arts (enseignement supérieur). Le cours de photographie est un cours de soutien aux différents ateliers (peinture, sculpture, gravure, illustration, publicité, bande dessinée et vidéographie). Il accueille les étudiants à raison de quatre heures par semaine pendant une seule année, excepté les étudiants de publicité qui ont un cours de photographie en 1e et en 3e Bachelor, et en 1e Master. Deux professeurs se partagent les étudiants.

L'exposition fait la part belle aux livres de photographies. On ne s'en étonnera pas : ce genre de livre, sous l'appellation de livre d'artiste ou non, a actuellement le vent en poupe, le nombre de manifestations qui lui sont consacrées en témoigne. Mais plus fondamentalement, les deux enseignants adoptent volontiers l'hypothèse que le livre est peut-être la meilleure manière de montrer des photos. La conception d'un livre, quels que soient les procédés mis en oeuvre, permet d'approfondir et de structurer un projet. Les techniques utilisées sont variées (photographie numérique, argentique, photogramme, chimigramme, etc). Chacun de ces livres est le fruit d’une recherche personnelle sans thème imposé. Il est seulement demandé à l'étudiant d'aller au bout de son projet.

Cependant l'exposition montre aussi divers travaux qui ont d'abord été conçus pour la mise au mur. En particulier on trouvera quelques images choisies parmi celles, nombreuses, qui ont été réalisées dans le cadre de projets menés avec des musées liégeois (projets Curtius Circus et Bal masqué). On trouvera aussi une sélection d'images réalisées dans le cadre d'un projet mené avec des enseignants et étudiants en architecture de l'Université de Liège, une approche libre de l'architecture de la Haute Ecole Hazinelle à Liège, oeuvre remarquable de l'architecte moderniste Jean Moutschen.

L'ESAVL n'a pas le projet de former des photographes professionnels, mais elle veille à donner aux futurs artistes de différentes disciplines une connaissance de base de la photographie, à travers une approche essentiellement pratique et artistique.

Jean-Michel Sarlet.

Voici les informations pratiques concernant l'exposition :

Récolte : exposition des étudiants de l'ESAVL et de leurs professeurs de photographie, Jean-Michel SARLET et Thomas CHABLE.

Exposition à la Salle des Pieds Légers du Théâtre de Liège, place du 20 Août 16, du 4 mai au 3 juin 2017 du mardi au samedi de 12H à 18H.

Vernissage le mercredi 3 mai 2017 de 18H à 20H30 (l'entrée se fera exceptionnellement ce soir-là par le numéro 9 de la Rue Charles Magnette).

Entrée libre.

 



PASCALE LOREA, MARINE DOMEC : ENERGIE & CONTEMPLATION.

Du 22-04-2017 au 27-05-2017

Croiser en un lieu empreint d'histoire les univers gravés de deux artistes ne se connaissant pas et travaillant l'une à Liège, l'autre à Bruxelles, voilà qui fera de la Maison Renaissance de l'Emulation un laboratoire printanier d'expériences artistiques où se mêleront l'eau et le feu de tempéraments singuliers, la forme manifeste et l'image suggérée, la force de la couleur et la subtilité du trait...


Voici comment les deux artistes évoquent leurs travaux :
- Marine Domec : « Plaques à peine effleurées et plaques griffées à profusion se côtoient, lino, bois et métal se superposent librement.
Dans mon travail, je m’intéresse aux perceptions, aux sensations et à la nature qui entourent et absorbent l’homme.
Depuis les
Météo Marine qui évoquaient le renversement entre ciel et mer, les Bruissements à peine perceptibles des forêts, les Vues microscopiques et maintenant les Astres, ce sont les mouvements qui nous traversent sans qu’on puisse en saisir le sens, les sensations de déplacements et de frôlements et la transcription du silence qui toujours m’intéressent.
Si l’humain semble absent de mes images, il est en réalité central dans mes recherches car c’est toujours une perception humaine que je cherche à traduire.
J’intitule cette nouvelle série
Doux Astres, en opposition aux désastres qui marquent les esprits humains et donnent de la crainte. Mes astres sont : planètes des rêves, paysages rétiniens, étoiles lumineuses. Je les ai conçus comme des images de réconfort, de douceur, de plénitude.
Ils sont mouvementés, mais d’un mouvement lent tel la rotation de la Terre ou le développement de germes sous un microscope.
Ils sont la représentation d’un temps différent du temps humain. Ils sont nos rêves, nos souvenirs, nos guides.
»
- Pascale Loréa : « Que se passe-t-il dans cet espace qui se situe entre les choses, entre l’action et le repos, entre le visible et l’invisible… Que se passe-t-il dans cet "entre-deux", dans ce temps suspendu qui tisse aussi le fil de nos histoires ?
Cette recherche est un voyage entre les matières, entre les fibres du bois gravé et les tailles du métal, entre les vides et les pleins des formes, entre le noir, le blanc et le jaune. Cet espace « entre », finalement, devient rencontre, énergie et profondeur. Des intervalles qui respirent, relient et laissent des traces.
»


Deux univers unis en une exposition dont voici les informations pratiques:


PASCALE LOREA, MARINE DOMEC : ENERGIE & CONTEMPLATION.
Dans le cadre de la Fête de la Gravure de la 11ème Biennale de la Gravure de Liège.
Exposition du 22 avril au 27 mai à la Maison Renaissance de la Société libre d'Emulation, 9 rue Charles Magnette à 4000 Liège.
Ouvert du mercredi au samedi de 14H à 18H.

Vernissage et intermède musical par Jean Debry (basse) et Emmanuel Baily (guitare) le 22 avril 2017 de 16H à 18H.

Entrée libre.