Actuellement Projets Archives


Pierre Gerard, Pol Pierart, Denis Verkeyn : Petites et moyennes entreprises.

Du 19-09-2018 au 20-10-2018

Petites et moyennes entreprises.

Petites et moyennes entreprises : voilà un vocable évoquant plus les statistiques du Bureau du Plan ou les allées de la Chambre de Commerce et d’Industrie que les vitrines et cimaises de la Maison Renaissance de l’Émulation.
Par le choix de ce titre, les 3 artistes impliqués dans cette exposition manifestent à quel point la création plastique est une forme d’entrepreneuriat.
Certes, il faut pour s’en convaincre se dégager des considérations de l’économie marchande où tout se mesure à l’aune de la seule rentabilité financière.
De fait, même si c’est souvent dans une forme de marginalité économique, ces artistes déploient toutes les qualités habituellement corrélées à l’esprit d’entreprise. Ils se consacrent corps et âmes à une vision, un projet qu’ils poursuivent. Leur travail les amène à prendre des risques importants, tant aux moments intimes de la création que lors de l’exposition au public avec, souvent, un lourd investissement aussi bien financier que psychologique. Et même si leurs activités se déploient loin des multinationales, à l’échelle d’un individu créateur, les valeurs qu’ils produisent sont évidentes par le bénéfice esthétique et émotionnel considérable que le spectateur y trouve.

Sous le plafond à voussettes de notre salle d’exposition, c’est Pol Pierart qui présentera une partie de sa production picturale et photographique.
Par son travail et la lecture que celui-ci réclame, l’artiste cherche à établir une connexion avec le spectateur. C’est cet aspect relationnel qui intéresse Pol Pierart et c’est par celui-ci que son art trouve tout son sens.
Cette liaison, c’est grâce au rapport texte/image, au mot dans l’image et à l’image du mot qu’il entend l’établir.
Dans ses pièces photographique, les mots écrits sur divers supports sont très souvent inclus dans des compostions en noir et blanc. D’une facture généralement très lisible, elles sont truffées d’éléments faussement anecdotiques qui en renforcent la signification (comme par exemple un ours en peluche, motif récurrent, reflet de l’enfance disparue).
Sa peinture, quant à elle, se concentre sur des jeux de lettres et signes graphiques en inscription dans la matière colorée.
C’est dans ce contexte où se tisse une trame ludique d’associations d’idées que les jeux de mots drôles et grinçants, maximes et autres sentences de Pol Pierart viennent captiver le spectateur.
Le propos qu’il transmet, où éclate à la fois la beauté, la dérision et le tragique de la condition humaine, est toujours d’une poésie intense et percutante en ce qu’il vient résonner dans notre intimité profonde ou, pour citer Bukowski, en ce qu’il « …en dit long et c’est vite fait. »
Pierre Gerard et Denis Verkeyn auront, quant à eux, l’opportunité d’étrenner de concert le nouvel espace que l’Émulation inaugure à cette occasion dans ses caves.
Au-delà des multiples aspects que peut prendre sa production, Pierre Gerard, artiste protéiforme, conserve une marque de fabrique dont le cahier des charges peut se résumer de la sorte : du moment qu’on peut en isoler le magique et le poétique, la substance touchante à qui sait la voir, il n’y a aucune limite dans les matériaux et les formes de la création.
Et c’est là que réside toute la force de son travail. Que ce soit dans ses objets - qui n’ont de caractère hétéroclite ou modique que ce qu’un regard trop rapide veut bien leur donner - dans son travail graphique, sonore ou poétique, Pierre Gerard, par son geste artistique, nous révèle, à sa discrétion et de manière plus ou moins manifeste, une qualité vibratoire, une force émotionnelle puissante qui, sous des abords parfois anodins, vient nous affecter durablement.
Quant à Denis Verkeyn, ce sont des pièces d’une grande pureté, essentielles et presque suprématistes qu’il nous propose. Chez lui, les formes et couleurs d’une fondamentale simplicité s’assemblent en une succession de signes et symboles avec une grande maîtrise graphique et technique.
Par la construction, le réemploi, la composition, les jeux de symétrie et la manière dont l’artiste dispose ses différents éléments dans l’espace, il nous invite à une contemplation douce, une introspection méditative.
Il dégage de ce fait un champ dans l’esprit du spectateur. Cette aire de respiration, ce refuge esthétique, donne une sensation de liberté intérieure ou, comme il l’écrit lui-même, « …un prétexte à la consultation de soi… »

À l’occasion de cette exposition où ils partagent notre cave rénovée, les deux artistes réaliseront également un travail commun : un recueil de poèmes de Pierre Gerard dont la maquette et l’impression seront réalisées par Denis Verkeyn.
Venez découvrir le travail de ces trois créateurs dans les locaux agrandis de notre Maison Renaissance lors de l’exposition Petites et moyennes entreprises dont voici les informations pratiques :

Pierre GERARD
Pol PIERART
Denis VERKEYN

Petites et moyennes entreprises
Exposition du 20 septembre au 20 octobre 2018 du mercredi au samedi de 14H à 18H.
Vernissage le mercredi 19 septembre de 18H à 20H30.
Finissage le samedi 20 octobre à 15H.
Entrée libre.
Maison Renaissance de la Société libre d’Émulation, rue Charles Magnette 9 à 4000 Liège.
Tél. : 04 223 60 19
http://www.emulation-liege.be
Facebook
soc.emulation@skynet.be