Actuellement Projets Archives


Expo-focus d'Angelica Iannello : Trames au fil du temps.

Du 23-01-2019 au 26-01-2019

Du 23 au 26 janvier 2019, la Société libre d'Emulation accueille Trames au fil du temps, une exposition-focus présentant le travail multidisciplinaire d'Angelica Iannello.

Et c'est plus précisément un livre d'artiste convoquant la figure bienveillante de sa mère, couturière, qui sera au coeur de cet événement.

Voici ce qu'Angelica nous en dit :

« La robe

Dans la salle à manger du dimanche avaient lieu les essayages des robes que ma mère créait avec passion.
Régnait un joyeux désordre fait de bobines de soie colorées, d'épingles, de craies, de mètres ruban, de tissus fleuris ou imprimés, d'étoffes chaudes et douces au toucher.
J'étais toujours admise à ces séances où flottait une atmosphère de gynécée pudique et rieur.
Ma mère possédait plusieurs équerres pour construire ses patrons de robe, faites d'un bois léger et tendre, leur couleur un peu passée, mais les chiffres et les mots encore bien lisibles indiquaient les différentes parties du vêtement.
Elle notait les mensurations des dames dans un ordre immuable :
Poitrine, taille, hanches.
La taille se dit la vita en italien.
Je me demandais si la vie coulait plus vite, plus chaude au milieu du corps féminin.
Vers qui se pencherait cette gorge tiède et fragile ?
Ces hanches courbes et pleines, qui les adorerait ?
Les dames revenaient plus tard pour un premier essayage, tout épinglé, puis faufilé de grands points blancs.
Lorsque ma mère s'agenouillait gracieuse pour marquer l'ourlet, je m'agenouillais aussi par un mimétisme curieux.
Voir l'ourlet dentelle de la combinaison, le galbe des jambes aux bas soyeux et transparents, les talons hauts.
Plus tard , on verrait la robe achevée, repassée, posée sur un cintre à l'abri dans la salle à manger.
Elle contenait encore dans ses plis, des effluves de talc géranium, de poudre, et d'un certain rouge à lèvres.
Par quel savoir habile et mystérieux avait-elle fait disparaître toutes les traces du bâti de son travail? points faufilés, craie, coutures.
Admirative, je regardais ses mains expertes, puis je demandais une robe bleue à ma mère. »

Par ailleurs, nous vous convions le samedi 26 janvier à 15H où, dans le cadre de l'exposition, vous pourrez entendre Francis Danloy interpréter à l'accordéon une sélection d'airs italiens des années 50, 60 que la maman d'Angelica chantonnait en travaillant.

Informations pratiques :

Exposition-focus d'Angelica Iannello : Trames au fil du temps.
Du mercredi 23 au samedi 26 janvier 2019 de 14H à 18H.
Rencontre et animation musicale par Francis Danloy (accordéon) le samedi 26 janvier 2019 à 15H.
Entrée libre.